Troubles du comportement alimentaire

Au fil de ma pratique auprès du Docteur Meunier, des patients souffrant de Troubles du comportement alimentaire (T.C.A), me sont adressés par les Associations La Note Bleue Grand-Ouest et SOS ANOR. Les personnes reçues à mon cabinet sont toutes inscrites dans la trajectoire de soins de ces Associations: suivi psychologique, stimulation magnétique transcrânienne (rT.M.S), psychomotricité, diététique, E.M.D.R sous la supervision du Docteur Meunier. Le Neurofeedback Dynamique®vient en complément de cette trajectoire de soins établie par les psychologues et psychiatres experts de cette pathologie. S.Bouron

 

Relier le corps et l’esprit

 

Les personnes souffrant de T.C.A parlent le plus souvent des signes suivants :

  • je doute de moi

  • je suis dans la mésestime permanente

  • je cherche à tout maîtriser, même le contrôle du plaisir

  • je suis incapable de ressentir l’instant présent

  • je ressens une culpabilité de ne jamais assez bien faire

  • je me sens coupée de mon corps, je le déteste

L’ensemble de ces signes fait parti de ce que le Docteur Meunier appelle « l’ Anor Mind ». Au cours de l’entraînement cérébral, nous constatons des améliorations pertinentes sur l’ensemble de ces signes, notamment le lien que ces personnes réussissent à recréer entre le corps et l’esprit.

La méthode est conçue pour inciter les personnes à rapporter elles-mêmes les améliorations et ressentis de leur vécu au quotidien, ce qui les place au cœur de leur propre processus d'évolution et les rend récepteur/acteur de leur propre changement. La patiente est toujours ramenée à ces ressentis. Elle assouplit par là-même à chaque fois un peu plus son contrôle mental. Les informations arrivent au cortex par la boucle des ressentis physiques et de là l’évidence du changement.

Nous ne cherchons pas à guérir une pathologie en particulier, mais à entraîner le cerveau à se recâbler, grâce à la plasticité cérébrale, mécanisme qui consiste à fabriquer de nouvelles connections neuronales toute la vie. Les mécanismes d’apprentissage du cerveau sont ici impliquées grâce à la répétitions des sessions. La capacité du cerveau à s’autoréguler est un processus non conscient, physiologique. Au cours de l’entrainement  la personne prend conscience de la régulation naturelle de son humeur, de ses performances cérébrales, améliorations cognitives, émotionnelles, s’installant ainsi doucement dans la boucle positive de la confiance en soi. Pour le mental anorexique, cette méthode ouvre la voie au changement à l’insu de ce mental.

 

Le Neurofeedback Dynamique®permet de passer d’un état à un autre sans s’en rendent compte, et à accepter en douceur un glissement progressif extrêmement agréable vers un corps détendu. Cette méthode holistique intègre toutes les sensations à la fois. Les personnes rapportent une décontraction musculaire, un relâchement des tensions intérieures, une respiration plus ample, une reprise de la conscience de son corps du petit doigt de pied au diaphragme, un esprit plus léger, un corps plus centré, ancré dans le fauteuil, un état mental planant et fluide, une clarté d’esprit, une facilité à gérer les crises. Le mental anorexique sera rassuré d’analyser, compter et noter ses améliorations.  Celles-ci sont mesurées et notée selon les critères précis de la fréquence, l’intensité, et la durée, sous forme de tableau, outils de suivi indispensable au fil des sessions.

La session, menée sur une musique douce incitative au voyage, suggestive, presque visuelle, est une première mise en situation de cet échappatoire, ce cocon, si bénéfique à l’emprise du mental, à ce monstre qui finalement cède doucement pour laisser place à une amplitude respiratoire, une bulle de détente, une parenthèse de retour sur un soi bienveillant et empathique, un confinement dans un espace intérieur dont il leur est donné, grâce à cet outil, de découvrir la dimension infinie. Dès les premières sessions les personnes glissent dans des états de conscience modifiée, plus ou moins longtemps et de manière plus ou moins intense. Lorsque la personne bascule dans un état d’hypnotique ou méditatif, elle renforce les circuits neuronaux qui sous-tendent ses états de bien-être.

Il s’agit d'aider les personnes souffrant de T.C.A, à reconstruire doucement cet espace intérieur physique et mental, voir même spirituel. Et le chemin de cette reconstruction passe par l’entraînement du cerveau, le système nerveux central. Lorsque celui-ci se renforce, par homéostasie tous les systèmes du corps humain se régulent (digestif, immunitaire, pulmonaire, sanguin, endocrinien, musculo-squelettique, etc..).

Centre de Soins Pluridisciplinaires

26, rue Duvivier - 75007 Paris

Tel: 01.77.17.54.57

Cabinet Privé

17, rue Duvivier - 75007 Paris

Tel: 06.17.14.34.66

  • Facebook Social Icône
  • Instagram